Ambiance intimiste ce matin dans le métro

J’habite à Montréal et prends le métro pour aller travailler. Je sais, c’est bien banal. En tout cas, je croise tous les jours l’éclat bizarre des lampes à vapeur de mercure qui équipent encore les stations montréalaises : qu’elles soient à ballon fluorescent ou à verre clair, la STM (compagnie des transports locale) les aLire la suite « Ambiance intimiste ce matin dans le métro »

Boire ou conduire son char à bœufs, nul besoin de choisir

Avant l’automobile et bien avant Facebook, les paysans allaient faire des affaires — vendre et acheter divers marchandises ou animaux — dans les foires des villes avoisinantes. Point de camion ni de tracteur donc : ils y allaient en chariot à bœufs.

La ville était loin et ils devaient rentrer de nuit; ils avaient alors l’obligation de signaler leur chariot à l’aide d’une lanterne sous peine d’amende de la maréchaussée. Seulement voilà, ils avaient oublié leur lanterne à la ferme! Que faire?

Ils allaient donc à l’auberge acheter une bouteille du vin, qu’ils vidaient dans leur gosier plutôt que par terre (pour pas gâcher) : cassée à la base et retournée avec une chandelle fichée dans le goulot, voilà une parfaite lanterne de remplacement! Hips!