Le verre selon Tiffany, jusqu’au 2 juin à Montréal

by

Il vous reste un mois pour découvrir l’exposition

Tout le monde connaît les lampes de Louis C. Tiffany — ou au moins les reproductions modernes qu’on voit partout.

Mais le Musée des beaux-arts de Montréal vous invite à un plus grand voyage en vous initiant à l’ensemble du travail du célèbre verrier : lampes de toutes sortes bien sûr, mais aussi splendides vitraux que vous pourrez admirer aussi bien de près que de loin, vases irisés, objets délicats et autres peintures ou esquisses.

Lampes Tiffany

Louis C. Tiffany (1848-1933)
Lampe Pond-lily [Nénuphars]
Vers 1902-1920
Bronze, verre
H. 54,5 cm ; D. 28,5 cm
Musée des beaux-arts de Montréal
Collection Liliane et David M. Stewart
D94.177.1a-m
Photo MBAM
Louis C. Tiffany (1848-1933)
Lampe Wisteria [Glycine]
Dessin de Clara Driscoll (1861-1944)
Vers 1901-1902
Verre, plomb, bronze
H. 68,6 cm ; D. 47 cm
Virginia Museum of Fine Arts, Richmond
Gift of Sydney and Frances Lewis
Photo Katherine Wetzel © Virginia Museum of Fine Arts

Prenez votre dose de beauté!

Pour qui ne s’attarde généralement pas sur les œuvres d’un musée, l’exposition peut paraître trop petite; en revanche, pour qui aime contempler chaque objet et s’en imprégner, la visite sera d’une durée idéale, évitant la saturation.

Les lampes sont bien mises en valeur : les ampoules sous-voltées recréent l’ambiance feutrée des années 1900-1920 tandis que certaines salles plus éclairées vous autorisent à tourner autour des pièces de collection. Vases et bibelots jalonnent le parcours de l’exposition de telle manière que vous passerez de l’un à l’autre sans vous lasser, en étant toujours surpris et en poussant de temps à autre un « ah! » ou un « oh! » de ravissement. La salle des vitraux vous subjuguera d’une autre manière, que vous vous éloigniez ou vous approchiez des murs de lumière.

Les explications appuient la collection d’objets sans s’y substituer et les collaborateurs les plus célèbres de la maison Tiffany sont cités. Bref, un bon dosage de textes intéressants que l’on peut toujours compléter par l’achat d’un livre en sortant (ah!… la boutique de fin d’exposition et ses bacs remplis de colifichets!).

En bref, le Verre selon Tiffany m’a subjugué. J’ai découvert un nouvel univers et mes doutes se sont confirmés : l’art de Tiffany se voit et se vit en vrai, pas en photos. Courez prendre votre dose de beauté!
Lampes Tiffany

Louis C. Tiffany (1848-1933)
Lampe de bureau
Vers 1900-1910
Carreaux de verre turtleback, bronze, cabochons de verre moulé-pressé
29,8 × 16,5 cm
New-York Historical Society
Gift of Dr. Egon Neustadt
Louis C. Tiffany (1848-1933)
Lampe Cobweb [Toile d’araignée]
Dessin de Clara Driscoll (1861-1944)
Vers 1902
Verre, plomb, bronze, mosaïque de verre
H. 74,9 cm ; D. 50,9 cm
Virginia Museum of Fine Arts, Richmond
Gift of Sydney and Frances Lewis
Photo Katherine Wetzel © Virginia Museum of Fine Arts

Renseignements bien pratiques

Jusqu’au 2 mai 2010
Musée des beaux-arts de Montréal
1379, rue Sherbrooke Ouest, Montréal

Mardi : 11 h à 17 h
Mercredis, jeudi, vendredi : 11 h à 21 h
Samedi et dimanche 10 h à 17 h
Fermé le lundi, demi-tarif le mercredi

http://www.mbam.qc.ca/tiffany/

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

4 Réponses to “Le verre selon Tiffany, jusqu’au 2 juin à Montréal”

  1. kranx Says:

    Pour avoir vu cette exposition, je peux également recommander à tous la visite qui en vaut franchement la peine!
    Les lampes sont sublimes, les autres objets sont magnifiques! Un véritable artiste qui a exploité son talent au maximum! J’ai lu qu’il s’était grandement inspiré de la nature pour créer ses nombreux verres! (nervure des feuilles par exemple) la subtilité de dame nature était pour lui une grande inspiration!
    Même s’il n’y a pas énormément de lampes à voir, ça vaut quand même la peine de se déplacer et de voir sous ses yeux, de VRAIES!!! lampes Tiffany!

  2. melany Says:

    J’ai une analyse à réaliser sur la Wisteria, je voudrais savoir qu’elle genre d’ampoule recommande-t-elle?

  3. Cavannus Says:

    Melany : Sûrement pas une Tiffany!

  4. Margery Says:

    dougnaskilg2 on October 18, 2011 I am sorry if you feel I am rude, and I apologise. However, I work in ECE in Sri Lanka and for videos toe useful they must demonstrate with real situations. I do a lot of filming to use with my work, to show both good and poor practice, but without real situations, it like learning to drive from reading an instruction manual or hearing a lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :